vendredi 22 février 2008

Kosovo: précédent "horrible" qui reviendra "dans la gueule" des Occidentaux

MOSCOU - L'indépendance du Kosovo créé un "précédent horrible" qui va revenir "dans la gueule" des Occidentaux, a déclaré vendredi à Moscou le président russe Vladimir Poutine au cours d'une rencontre avec les dirigeants de la CEI (ex-URSS moins les Etats baltes).

"Le précédent du Kosovo est un précédent horrible. De facto, il fait voler en éclats tout le système des relations internationales existant pas seulement depuis plusieurs dizaines d'années, mais depuis des centaines d'années", a estimé Vladimir Poutine.

Evoquant les pays qui ont reconnu la proclamation d'indépendance du Kosovo, le président russe a estimé que la situation aurait des "conséquences imprévisibles".

"Ils ne pensent pas aux conséquences de ce qu'ils font. Au final, c'est comme un bâton à deux extrémités, et l'une des extrémités va un jour leur revenir dans la gueule", a ajouté M. Poutine.

(©AFP / 22 février 2008 20h02)

Aucun commentaire: